10 ans pour transformer le centre ville

 

Le volet commerces du PUG a pour objectif de :

> Dynamiser le centre marchand

> Renforcer et diversifier l’offre existante

 

Parcours commerce

Constat

Le centre-ville peine à exister en tant que destination marchande et ne répond pas aux attentes de la clientèle.

Avec une baisse des flux de fréquentation et un taux de vacance marchande en augmentation, le centre-ville connaît un phénomène de désertification.

Trois facteurs expliquent cette désertification :

  • un manque évident d’enseignes locomotives
  • un manque de diversité des motifs de venue aggravé par le déplacement du cinéma à Chabran
  • un circuit marchand étiré et parsemé de petites cellules mal localisées.

 

Pas d’agglomération forte sans ville-centre forte

La ville de Draguignan doit représenter la destination commerciale privilégiée dans les domaines de l’équipement à la personne, des loisirs et de la culture.

L’enjeu du centre-ville est de construire un réel cœur marchand en mesure d’irriguer et de dynamiser par la suite les circuits connexes. Les efforts doivent être concentrés sur un périmètre délimité qui répond à une boucle marchande principale (Allées d’Azémar/République/Cisson/Place du Marché) et dans ses prolongements (Foch/Clemenceau/Combat/Place aux Fleurs).

Pour ce faire, il convient de transformer l'image du centre-ville afin :

  • de créer un effet d'appel pour des acteurs absents aujourd'hui ;
  • d'être attractif pour certaines grandes enseignes ;
  • de retrouver des linéaires marchands plus dynamiques en cœur de ville.

 

Construire une boucle marchande attractive

 1/ Densifier sans déséquilibrer :

  • le contrat de revitalisation commerciale et artisanale* (CRAC) : un outil d’interventions immobilières ;
  • la Place Cassin et le Centre Hermès : revaloriser les entrées d’hypercentre ;
  • la Place du Marché : redonner un cœur à Draguignan.

*CRAC = contrat permettant à un opérateur public ou privé de préempter des cellules commerciales vacantes stratégiques inscrites au sein du périmètre du CRAC afin de relancer le cœur de Draguignan.

La place du Marché aujourd'hui
La place du Marché demain

Place du Marché : vue actuelle et simulation (photo non contractuelle)

2/ Diversifier les motifs de venue :

  • le marché de plein vent : valoriser un marché provençal
  • rue de Trans : constituer un circuit des arts connecté au circuit marchand
  • déployer un panel d’actions évènementielles.

 3/ Transformer l’image du centre-ville :

  • atténuer la vacance marchande et les mises aux normes ;
  • améliorer la signalétique et transformer la perception du stationnement ;
  • mettre en place une charte des façades ;
  • mettre en place un panel d'outils de communication.

 

Contrat de Revitalisation Artisanale et Commerciale

CRAC 20170329

Cliquez sur la miniature ci-dessus afin de consulter la présentation du CRAC

La municipalité de Draguignan a engagé dès avril 2014 une démarche volontaire et structurante, au travers du Projet Urbain Global, qui vise à redonner au centre-ville son attractivité et son rôle moteur de l’agglomération.

Le CRAC est un dispositif expérimental, prévu par la Loi ACTPE du 18 juin 2014 (Artisanat, Commerce et Très Petites Entreprises) dans les zones marquées par une disparition progressive des activités commerciales, notamment dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville, ce qui est le cas pour notre centre ville.

La volonté de la municipalité est d’inverser la tendance, de lutter contre cette disparition et de faire venir de nouvelles enseignes attractives, susceptibles de redynamiser notre centre ville en proposant des locaux de taille et à des prix et adaptés.

 

pug affiche commerce